La Commsission et les gouvernements de l'UE
essaient de sauver l'Accord UE-Mercosur
 
🔴  Interpellons Emmanuel Macron et le gouvernement 🔴
 
 
Emmanuel Macron a affirmé le 29 juin : « sur le Mercosur, j’ai stoppé net les négociations ». Pourtant, les discussions se poursuivent entre les décideurs européens et le Brésil, l’Argentine, l’Uruguay et le Paraguay afin de ne pas renoncer à cet accord de libre-échange, largement rejeté par l’opinion publique, et qui fait peser de lourdes menaces écologiques, sociales, sanitaires et démocratiques.
 
Les organisations de la société civile européenne et du Mercosur organisent une « semaine de pression » du 2 au 9 novembre pour exiger l’abandon pur et simple de ce projet d’accord et affirmer que de simples modifications cosmétiques ne sauraient être acceptées : le temps est venu de revoir en profondeur la politique commerciale européenne (voir le kit de mobilisation est ici).
 
Signez l’appel avant le 9 novembre, date du prochain Conseil des affaires étrangères, pour que la France mène bataille à Bruxelles en faveur de l’abandon de l’accord UE-Mercosur.
 
Accord UE-Mercosur : derrière la confusion, où en est-on ? Réponse en 10 questions
 
A lire ici
Demandons à nos collectivités territoriales de s'engager contre l'Acccord UE-Mercosur
 
A retrouver ici
 
Facebook
Twitter
 
 
Cet e-mail a été envoyé à mbach.pg10@gmail.com
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit sur Collectif stop tafta.
 
 
Envoyé par
SendinBlue
 
 
© 2019 Collectif stop tafta